Menu Fermer

Nouvelles de l’Institut, mai 2022

Après une année 2021 et un début d’année 2022 très mouvementés, l’Institut a pris un petit temps de pause pour faire le point. Nous revenons maintenant avec des idées plein la tête. Nous comptons sur vous pour nous aider à réaliser tous nos projets ! 

Première grande nouvelle à annoncer : l’Institut a recruté son premier salarié ! Eleanor, diplômée d’un double Master en études chinoises a rejoint l’IODE comme employée au début du mois. Elle travaille au développement des activités de l’Institut et œuvre au financement de nos projets sur le moyen et plus long terme. 

Nous ne pouvons toujours pas vous annoncer l’ouverture du local de l’Institut, mais nous espérons que ce sera pour bientôt ! Nous avons déjà établi une liste d’ouvrages à acheter pour la bibliothèque spécialisée qui sera sur place, et nous préparons les activités qui y seront menés :

  • Cours de français pour les Ouïghour-e-s ;
  • Groupe de parole en non-mixité pour les femmes ouïghoures ; 
  • Permanence administrative pour les Ouïghour-e-s de France ;
  • Projections de films ouïghours ou de documentaires sur la région ouïghoure et la diaspora ;
  • Lecture de poèmes ; 
  • Rendez-vous polo (mensuel ou bi-mensuel) : moment de rencontre entre Ouïghour-e-s et non-Ouïghour-e-s ;
  • Concerts. 

Nous avons aussi un nouveau pôle qui est en train d’être monté. Nous aurons donc bientôt un « pôle traduction » en plus des pôles « communication » et « formation » qui fonctionnent déjà au sein de l’Institut. Ce pôle traduction sera chargé de traduire des articles et rapports sur la situation en Région ouïghoure de l’anglais envers le français, l’allemand, l’italien, l’espagnol, le tchèque, le portugais, le catalan, le suédois, le néerlandais, et autant d’autres langues européennes que nous trouverons de bénévoles qualifiés. Si vous maitrisez bien l’anglais et une autre langue européenne, et que vous voulez aider l’IODE en mettant ces compétences à profit, nous vous invitons à nous contacter par mail ou sur nos réseaux sociaux. Des traductions françaises de rapports importants seront bientôt accessibles sur notre site, et pour les autres langues nous ferons aussi au plus vite possible. 

Nous cherchons par ailleurs à étendre notre pôle « formation », et à multiplier nos interventions au sein de collèges, lycées, universités et associations, donc n’hésitez pas à nous solliciter si vous êtes intéressés de nous recevoir. Si vous n’êtes pas encore familier-ère-s avec la structure ou le fonctionnement de l’IODE, nous vous invitons à consulter la section « Qui sommes-nous ? » de notre site web, où tout est expliqué. 

Une bibliographie annotée ainsi qu’une revue de presse seront disponible d’ici la fin du mois sur notre site. Nous espérons ce faisant offrir une ressource précieuse à toutes les personnes travaillant sur les Ouïghour-e-s et sur la situation dans la Région ouïghoure, quel que soit leur niveau. Un peu plus tard dans l’année nous rendrons disponible un guide qui répertorie les vidéos, podcasts et blogs de jeunes Ouïghour-e-s dans la diaspora, notamment les productions en langue ouïghoure. 

Un petit point sur la revue. Cela fait quelques temps maintenant que nous n’avons pas sorti un nouveau numéro, en raison notamment des autres tâches menées par l’IODE. Cependant, le numéro 9 est presque terminé, et pour le numéro 10 nous envisageons de passer à un format de revue trilingue ouïghour-français-anglais ! Nous vous tiendrons au courant de l’avancement de ce projet et bien sûr de la publication du numéro 9 qui sera disponible à l’achat et envoyé à toutes les personnes déjà abonnées à la revue.  

Enfin, nous avons les dates de la conférence Uyghur studies 2022 ! Elle se passera à Genève au début du mois de novembre, et portera sur le colonialisme en Région ouïghoure. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.